Octobre 032017
 

#391

Lorsque dans vos tasses, On pourrait dire que Haïti clairins parallèlement au développement de rhum dans son ensemble. Tout comme le rhum (et rhum) a été ignoré pendant longtemps, étaient donc les likkers indigènes d'Haïti. Et je pose que tout comme le rhum est dans le monde entier traverse un nouvel âge d'or, sont donc clairins (avec cachaças venir sur une forte). Jusqu'à présent, nous avons rencontré étonnamment piquant, éclair blanc cru et savoureux des images fixes de Sajous, Casimir et Vaval, qui ont été promus et donné une grande visibilité par Luca Gargano de Velier (à son crédit durable) et j'ai eu la chance d'écrire sur un autre petit producteur sur la demi-île, Mascoso Distillers, qui produisent la marque Barik de clairins (et Clarence) — et je crois vraiment que non seulement ils valent un coup d'oeil et un achat, mais le Kreyol Nasyonal Brut de Fût peut être l'un des meilleurs…me demande ce que Luca aurait fait si il est arrêté par là aussi bien que les trois autres distilleries.

De toute façon, J'ai essayé la Lush National Ouessant 22 et ses frères et soeurs Premium; celui-ci est de la même source que ces deux rhinocéros blancs, juste un peu moins batailleur (50% ABV). Il a été vieilli pendant trois mois à légèrement noircies premier remplissage petit (5 litre) fûts de chêne blanc de chêne, qui est la raison pour laquelle l'or est la lumière rhum en couleur – même si peu de temps dans un baril était suffisant pour donner une certaine maturation et Heft au produit en bouteille, qui je pense est mieux que l'un des deux frères et sœurs non vieillies,et les éclipses du Sajous et Vaval (mais pas Casimir).

Peut-être un sentiment de mon intérêt et l'appréciation peut venir pendant que vous courez à travers les notes de dégustation, fait comme je l'ai essayé les six clairins ensemble. Le nez sur celui-ci était certainement le meilleur du lot. Quelques notes terreuses intéressantes ici sous, pas grand-chose douce. un délice pour les amoureux de céréales et de haricots – soupe aux lentilles, mixte, même cumin avec la crème sure; tourner, pain frais, vanille, eau sucrée – je te le jure, ce que je suis arrivé dès la sortie de la porte et développé en saveurs acidulées un peu plus de zeste de gingembre et d'agrumes (bien équilibré), ainsi que les bananes et les ananas, raisins verts et mûrs groseilles. Il était étonnant que, à 50% et à peine trois mois, il semblait tout à fait docile et bien ajustée et il m'a rappelé rien tant que l'un des rhums âgés de six mois de Takeuchi-san de plus au Japon, tordu dans son propre style créole.

Goût sage, il a laissé tomber quelques crans de ce nez, mais encore assez bon – et il a présenté un peu mince par rapport au puissant « considérer ma morue » de la puissance animale du 55% non vieillie Premium Edition. Cela peut être le prix payé pour civiliser, Je suppose, mais heureusement des saveurs comme il y avait, émergé avec panache et elan, et a perdu peu de leur propre caractère unique – certains goûts initiales de cire, olives et de sel (un clin d'oeil à ses origines, peut-être), puis les fruits de vanille et charnues comme les pêches et les cerises, conduisant doucement à plus de bananes et d'ananas, plus quelques astringence et l'âcreté des mangues vertes non mûres (et les groseilles à nouveau). Ces éléments de céréales riches et soupe du nez, hélas, disparu et ne devaient pas être trouvé, et la finition étonnamment courte pour quelque chose en bouteille à cette force — Heureusement pour nous, il a craché des notes de clôture de cerises, sel et olives, une odeur légère de caramel, et d'autres fruits qui ont tiré les rideaux sur le spectacle très bien en effet.

Mike Moscoso avec des bouteilles de la prochaine génération de prime cuvee, vieilli pendant six mois (pas trois)

In fine, ce rhum était intrigante comme l'enfer, savoureux à une faute, avec quelques points faibles ici ou là, mais en aucun cas me dissuader d'aller après plus de rhums de Mascoso – lors de la recherche de fond avec lui (l'homme est grande à répondre aux messages), il a remarqué qu'il avait des anciennes versions de six mois à venir bientôt, et en 2018 il ferait le circuit du festival de Londres, Berlin et Paris. Je ne peux pas garantir que vous voulez tout ce qu'il fait – clairins sont, comme je l'ai observé avant, quelque chose d'une chose individuelle, contenant une féroce, à peine contenue âcreté (la version île française d'une bombe Dunder, Je suppose que vous pourriez dire) mais je vous garantis que vous serez aussi intrigués que moi, aussi intéressé, et peut-être même assez comme eux pour donner plus d'entre eux d'essayer comme ils sortent dans le monde plus large pour ajouter de l'éclat à la sortie fougueuse d'Haïti.

(85/100)


Autres notes

  • Le « ESB » est le français sobriquet – Élevé Sous Bois – et signifie simplement « chêne vieilli. »
  • Le distillat original de rhums est le même que le Kleren Nasyonal rhums examiné avant
Août 162017
 

#383

Quand on goûte un radeau toutes sortes de rhums de partout dans le monde et à travers les âges sur une longue période, il y a une tendance normale à chercher des choses qui est un peu différent tout en se conformant aux notions communément tenu de ce rhum est. Après tout, combien de fois peut-on essayer un odorant de rhum base de mélasse, caramel, sucre, banane et peut-être les raisins secs et d'agrumes sans obtenir un peu ennuyé? Bien, pour assurer qu'il n'y a pas de pénurie de popskull nouvelles et intéressantes à venir sur le marché au cours des dernières années, et je ne parle pas seulement des nouvelles agricoles, ou les raretés gériatriques libérés par les indépendants, mais distillateurs réels et les embouteilleurs comme Hampden, Digne Parc, Savane…et cette tenue intéressante appelée Moscoso sur Haïti. Buvez certains de leurs klerens, et croyez-moi, si vous êtes atteint d'ennui, ça va guérir ce que ya indispose…si elle ne vous mettez sous la première table.

Aussi appelé Barik (un mot créole de « canon »), Moscoso m'a intéressé assez pour écrire un profil complet de la société il y a quelques mois, et depuis ce temps, ils cherchent agressivement points de vente et de distribution en Europe, pour ne rien dire de délivrer toutes sortes de permutations âgées ou non vieillies de leur boisson alcoolisée. Et mon Dieu, lorsque vous goûtez ces choses, la conclusion inévitable est ils sont ne sont pas seulement rarin’ de prendre Barbancourt à l'arrière, botter le snot hors de lui et donner « em une course pour leur argent, mais aussi jeter les yeux de serpent rétréci au Velier émis Vaval, Casimir et Sajous comme pour dire «I de Bouddhas, nos amis ".

Peut-être qu'ils ont de bonnes raisons. Leur 55% Traditionnel 22 était un rhum qui a stupéfié et fit claquer les imprudents avec toute la force d'un cogneur Louisville au visage, et pourtant je sentais qu'il avait été assez bien fait, avec beaucoup de cette élémentaire qui joyousness ainsi marqué sur l'autre, mieux connu comme le clairins Sajous qui ont tant m'a impressionné au cours des dernières années.

Ce qui ne veut pas dire que vous ne seriez pas un peu surpris par les odeurs initiales dégagées par ce 55% rhinocéros blanc. Je veux dire, Je piqué du nez et reculai avec les yeux écarquillés, se demander s'il n'y avait pas un excès Dunder jamaïcaine ou cachaça infusé Balsamo là — car en dehors de la saumure et de la cire et de la colle et du cirage, Je recevais aussi un baril de bananes pourries et funk, mélangé avec musquée, bois humide et sombre terre humide (que je suis sûr que vous concédez est pas normal pour un rhum). Il a commencé cru et féroce, et peut-être besoin de temps de repos, car après quelques minutes de le laisser rester là (glowering sullenly autour de la salle tout le temps) arômes supplémentaires de poivre noir fraîchement moulu, cumin, Masala, le zeste de citron et d'herbes sont devenus plus importants. « Charnue » n'est pas un terme utilisé souvent dans ces pages, mais ici, il était tout à fait exact de décrire ce que je ressentais.

Quel élevé rhums à quelque chose de mieux que le nez était suggéré la façon dont il a goûté. Comme cela semble être le cas avec tous ces blancs haïtiens j'ai essayé, le nez était « da bombe » et le palais se calma tout à fait mesurable, et une ou deux gouttes d'eau ont aidé aussi bien. Ici, l'eau sucrée et melon d'eau ont traversé beaucoup moins agressive, ainsi que de la saumure et olives, sève de canne fraîche, nougat (!!), certains nuttiness et d'agrumes (pas beaucoup de cette, une pincée pas une poignée), à sa fin avec une longue, un peu fini sec qui me faisait penser à forte, la sciure de bois humide de certains bois d'oeuvre fraîchement scié sans nom, dans une scierie (ouais, Je travaillais dans une fois), ainsi que l'herbe fraîche, et le jus de canne à sucre.

Si…tout à fait une expérience. Fort, distinct, savoureux, grossier, impair, juste de ce côté des chauves-souris ** t fou, et dans l'ensemble une boisson assez incroyable – il allumait un cocktail avec feux d'artifice, Je pense. Le solde du nez du gagné ma faveur Nasyonal originale, mais ici le profil gustatif avant la porta – il était une nuance plus complexe, les goûts mieux intégrés. Que vous achetiez dans ce site ou non dépend beaucoup, Je ressens, sur où dans le spectre de l'appréciation du rhum vous tombez. Je ne le recommanderais pas à une personne commence maintenant à se lancer dans des épreuves pleines blanches; et pour ceux qui préfèrent le plus doux, plus doux profils de Diplomatico, Zacapa, Panaméens ou ayant reçu une dose rhums comme El Dorado ou Plantation, reste loin. Pour tout le monde? Oh oui. Essaie, si rien d'autre. Et prendre un coup d'oeil à ce que Mike Moscoso fait — parce que il a noté avec tant d'élégance au-dessus, il vient pour nous tous.

(84/100)


Autres notes

  • Ce n'est pas un rhum vrai agricole, le marqueur est une erreur d'impression accidentelle (à l'époque) M. Moscoso était trop pauvre pour fixer et réimprimer. Il est fabriqué à partir du sucre brut brun liquéfiée à 12-14% brix avec 7-12 jours de fermentation (en utilisant la levure de boulanger). Distillée sur une colonne créole 12 plaque encore, distillat final sortant à 65-70% ABV et réduit à 55%. Il est mélangé et non vieillie des différents rendements de la course de distillation.
  • Les points devraient être donnés à la société pour l'émission de bouteilles 200CL à vendre, en dehors de la pleine taille standard. Pour quelqu'un sur un budget qui veut un goût mais pas sûr, ces choses sont un cadeau du ciel.
  • La signification de la "22" se trouve au point de preuve. Sous l'échelle Cartier cela se traduit par 55% ABV, tandis que l'échelle Gay-Lussac plus commune qui équivaut à 55% / 110 la preuve est utilisé partout ailleurs dans le monde
  • Tous les clairins et klerens en ma possession (six) ont été jugés ensemble, aveugle.
Mer 062017
 

#347

En maintenant, à peu près tout le monde dans le monde du rhum est conscient de clairins, ces brutes bombes gustatives blanches indigènes sur Haïti, et une fois de plus, les points doivent être donnés à l'hypermétropie de Luca Gargano, qui les a amenés à l'attention du reste du monde par la promotion et la distribution du Sajous, Vaval et Casimir. Malheureusement, le succès de ces trois ont recueilli ont quelque peu éclipsé tous les autres clairins - et quand soi-disant certains 500+ petites tenues font le jus sur la demi-île, on ne peut imaginer ce que le reste d'intérêt se cache là, attendant d'être découvert par tous ceux qui aiment fou, parle patois et a un 4×4.

Celui qui est venu à travers mon radar il y a pas trop longtemps était la série Kreyol KLEREN de rhums faites par une société appelée Mascoso Distillers, parfois Barik - une véritable entreprise, pas un pop-et-pup moonshinery base garage-le faire avec la recette de grand-mère pour les parents sur le week-end jump-up. Je fini par acheter deux d'entre eux et d'obtenir un échantillon d'un troisième, ce qui a causé les fonctionnaires des douanes à Francfort de la vraie perplexité car ils avaient aucune idée de ce que l'enfer ce truc était et nécessaire sans fin de documents de Michael (le propriétaire) pour prouver qu'il était un rhum, pourquoi le prix était si bas, comment se fait ils étaient tous autour 55% et non, ils ne sont pas destinés à être militarisé.

Vous pouvez comprendre leur confusion (ou trépidation). The Kléren Nasyonal Traditionnel 22 (un soi-disant «rhum agricole artisanale supérieure» basée sur l'étiquette, mais pas vraiment, puisque la source est une purée de sucre pas de sucre de jus de canne, et l'étiquette est une erreur de conception graphique) eu une première odeur qui était comme l'inhalation d'un petit bonbon à dents dragon cracheur de feu. Il était féroce, à base de plantes et salé, et m'a rappelé un peu de cette sonofabitch il y a longtemps dans le terrain de jeu en seconde forme qui lapin m'a frappé dans le schnozz sans avertissement. J'utilisais tous les trois de l'autre (Velier distribué) clairins pour les commandes ici, et ce que je pressentais avec le Nasyonal était leur genèse prend forme. Il n'a pas été aussi mises en culture comme le Vaval ou la Casimir, et même le Sajous a été un peu plus apprivoisée (à quand remonte la dernière fois que vous avez lu que à propos de ces trois?), mais dans sa nature très basique et élémentaire jeter une grande partie de son attrait. Il était rugueux et déchiquetées et pourtant encore joyeusement puissant, éventuellement renoncer à des notes plus feuillues (basilic, peut être), sève de la canne à sucre, avec beaucoup de la même cire salée et swank goût je me souvenais si bien des autres.

Heureusement, le rhum s'installe certains quand je goûtais et maintenant légèrement plus proche de la qualité de mes commandes. Oh, bien sûr, il était encore du papier de verre liquide et pas pour les faibles (ou ceux qui préfèrent aller brun doux) - Je ne ferais jamais essayer de vous convaincre du contraire. Pourtant, derrière tout ce que l'affichage macho de sueur et puent gicler par tous les pores a des trucs assez intéressant - l'eau sucrée et douce à base de plantes du jus de canne à nouveau, quelques cornichons au vinaigre, et le sel et l'huile d'olive et l'aneth sauvegarde le tout. Phénoménal, longue finale, au fait, constituant une partie de la brutalité de l'expérience précédente, suggérant le sel et les herbes et (de nouveau) jus de canne. Pas la boisson la plus complexe jamais fait, bien sûr, et après l'avoir prise à l'arrière et de battre un temps ou trois mon palais, il me vint à se demander, si Luca avait claqué son label sur elle, aurais-je été en mesure de faire la différence? (Je devais donc la femme me donner tous les quatre aveugles, et j'étais en mesure d'identifier l'Sajous et Klerin mais mêlé Casimir et Vaval - il était le bord sur les deux premiers qui leur a donné l'écart).

Clairins peuvent être faites dans chaque maison de fond, backhouse et dépendance sur Haïti, où un jury truqué alambics créoles sont giflé ensemble de jockstraps en cuir moisis, bata vieilles bascules et des bidons d'essence désaffectées (probablement avec du ruban adhésif). Et oui, beaucoup d'entre eux sont sans doute mieux laisser à découvrir, ou relégué à ceux qui ont le nez, les palais et les foies plus robustes que le mien. Celui-ci, le moins des trois que je vais à travers, possède suffisamment de points de distinction méritent une recommandation, aussi longtemps que vos goûts courir dans cette direction. Il est un massif, le style Duke Nukem choc chaud pour le système, affichant zéro couth encore sans compromis bénéficiant d'une singularité digne de mention. Je ne peux pas tout à fait ou sans réserve l'éloge du rhum, mais il faut dire, quand je voulais qu'il, Je sûr que l'enfer n'étais pas ennuyé. Je doute que vous seriez soit, peu importe comment votre expérience se révèle.

(82/100)

Autres notes

La signification de la "22" se trouve au point de preuve. Sous l'échelle Cartier cela se traduit par 55% ABV, tandis que l'échelle Gay-Lussac plus commune qui équivaut à 55% / 110 la preuve est utilisé partout ailleurs dans le monde. L'échelle ici est une particularité d'Haïti, de même que le mot «Traditionnel» qui signifie sur Haïti un agricole, pas un rhum de mélasse à base.

Directement de toujours à la bouteille, pas du tout vieillissement.

Les rhums de Barik sont très abordables pour ceux qui ont un penchant aventureux, et le meilleur de tous, ils sont vendus dans des bouteilles 200ml ainsi. Ceci est une décision consciente de Michael Moscoso, le propriétaire, qui comprend que pour elle de vendre même localement dans une période de concurrence et frelatée la merde chinoise transporté par camion à la frontière, petites bouteilles à des prix abordables doivent faire partie de la stratégie de vente. Étant donné le nombre de bouteilles pleines de taille j'acheter en une seule année, Je ne peux qu'applaudir que.

Barik dispose d'un patrimoine assez robuste. Fondé par le grand-père de Michael "Didi" Moscoso chemin du retour dans les années 1900, il est maintenant censé être le quatrième en Haïti, mais en proie à des problèmes d'infrastructure et les dérivés de l'éthanol bon marché. Il y a un biographie séparée, ici.

www.sexxxotoy.com