Mer 062017
 

#347

En maintenant, à peu près tout le monde dans le monde du rhum est conscient de clairins, ces brutes bombes gustatives blanches indigènes sur Haïti, et une fois de plus, les points doivent être donnés à l'hypermétropie de Luca Gargano, qui les a amenés à l'attention du reste du monde par la promotion et la distribution du Sajous, Vaval et Casimir. Malheureusement, le succès de ces trois ont recueilli ont quelque peu éclipsé tous les autres clairins - et quand soi-disant certains 500+ petites tenues font le jus sur la demi-île, on ne peut imaginer ce que le reste d'intérêt se cache là, attendant d'être découvert par tous ceux qui aiment fou, parle patois et a un 4×4.

Celui qui est venu à travers mon radar il y a pas trop longtemps était la série Kreyol KLEREN de rhums faites par une société appelée Mascoso Distillers, parfois Barik - une véritable entreprise, pas un pop-et-pup moonshinery base garage-le faire avec la recette de grand-mère pour les parents sur le week-end jump-up. Je fini par acheter deux d'entre eux et d'obtenir un échantillon d'un troisième, ce qui a causé les fonctionnaires des douanes à Francfort de la vraie perplexité car ils avaient aucune idée de ce que l'enfer ce truc était et nécessaire sans fin de documents de Michael (le propriétaire) pour prouver qu'il était un rhum, pourquoi le prix était si bas, comment se fait ils étaient tous autour 55% et non, ils ne sont pas destinés à être militarisé.

Vous pouvez comprendre leur confusion (ou trépidation). The Kléren Nasyonal Traditionnel 22 (un soi-disant «rhum agricole artisanale supérieure» basée sur l'étiquette, mais pas vraiment, puisque la source est une purée de sucre pas de sucre de jus de canne, et l'étiquette est une erreur de conception graphique) eu une première odeur qui était comme l'inhalation d'un petit bonbon à dents dragon cracheur de feu. Il était féroce, à base de plantes et salé, et m'a rappelé un peu de cette sonofabitch il y a longtemps dans le terrain de jeu en seconde forme qui lapin m'a frappé dans le schnozz sans avertissement. J'utilisais tous les trois de l'autre (Velier distribué) clairins pour les commandes ici, et ce que je pressentais avec le Nasyonal était leur genèse prend forme. Il n'a pas été aussi mises en culture comme le Vaval ou la Casimir, et même le Sajous a été un peu plus apprivoisée (à quand remonte la dernière fois que vous avez lu que à propos de ces trois?), mais dans sa nature très basique et élémentaire jeter une grande partie de son attrait. Il était rugueux et déchiquetées et pourtant encore joyeusement puissant, éventuellement renoncer à des notes plus feuillues (basilic, peut être), sève de la canne à sucre, avec beaucoup de la même cire salée et swank goût je me souvenais si bien des autres.

Heureusement, le rhum s'installe certains quand je goûtais et maintenant légèrement plus proche de la qualité de mes commandes. Oh, bien sûr, il était encore du papier de verre liquide et pas pour les faibles (ou ceux qui préfèrent aller brun doux) - Je ne ferais jamais essayer de vous convaincre du contraire. Pourtant, derrière tout ce que l'affichage macho de sueur et puent gicler par tous les pores a des trucs assez intéressant - l'eau sucrée et douce à base de plantes du jus de canne à nouveau, quelques cornichons au vinaigre, et le sel et l'huile d'olive et l'aneth sauvegarde le tout. Phénoménal, longue finale, au fait, constituant une partie de la brutalité de l'expérience précédente, suggérant le sel et les herbes et (de nouveau) jus de canne. Pas la boisson la plus complexe jamais fait, bien sûr, et après l'avoir prise à l'arrière et de battre un temps ou trois mon palais, il me vint à se demander, si Luca avait claqué son label sur elle, aurais-je été en mesure de faire la différence? (Je devais donc la femme me donner tous les quatre aveugles, et j'étais en mesure d'identifier l'Sajous et Klerin mais mêlé Casimir et Vaval - il était le bord sur les deux premiers qui leur a donné l'écart).

Clairins peuvent être faites dans chaque maison de fond, backhouse et dépendance sur Haïti, où un jury truqué alambics créoles sont giflé ensemble de jockstraps en cuir moisis, bata vieilles bascules et des bidons d'essence désaffectées (probablement avec du ruban adhésif). Et oui, beaucoup d'entre eux sont sans doute mieux laisser à découvrir, ou relégué à ceux qui ont le nez, les palais et les foies plus robustes que le mien. Celui-ci, le moins des trois que je vais à travers, possède suffisamment de points de distinction méritent une recommandation, aussi longtemps que vos goûts courir dans cette direction. Il est un massif, le style Duke Nukem choc chaud pour le système, affichant zéro couth encore sans compromis bénéficiant d'une singularité digne de mention. Je ne peux pas tout à fait ou sans réserve l'éloge du rhum, mais il faut dire, quand je voulais qu'il, Je sûr que l'enfer n'étais pas ennuyé. Je doute que vous seriez soit, peu importe comment votre expérience se révèle.

(82/100)

Autres notes

La signification de la "22" se trouve au point de preuve. Sous l'échelle Cartier cela se traduit par 55% ABV, tandis que l'échelle Gay-Lussac plus commune qui équivaut à 55% / 110 la preuve est utilisé partout ailleurs dans le monde. L'échelle ici est une particularité d'Haïti, de même que le mot «Traditionnel» qui signifie sur Haïti un agricole, pas un rhum de mélasse à base.

Directement de toujours à la bouteille, pas du tout vieillissement.

Les rhums de Barik sont très abordables pour ceux qui ont un penchant aventureux, et le meilleur de tous, ils sont vendus dans des bouteilles 200ml ainsi. Ceci est une décision consciente de Michael Moscoso, le propriétaire, qui comprend que pour elle de vendre même localement dans une période de concurrence et frelatée la merde chinoise transporté par camion à la frontière, petites bouteilles à des prix abordables doivent faire partie de la stratégie de vente. Étant donné le nombre de bouteilles pleines de taille j'acheter en une seule année, Je ne peux qu'applaudir que.

Barik dispose d'un patrimoine assez robuste. Fondé par le grand-père de Michael "Didi" Moscoso chemin du retour dans les années 1900, il est maintenant censé être le quatrième en Haïti, mais en proie à des problèmes d'infrastructure et les dérivés de l'éthanol bon marché. Il y a un biographie séparée, ici.


  One Response à “Lush National Ouessant 22 Rhum Agricole Blanc – Examen”

  1. J'aime lire au sujet de ces producteurs inconnus en Haïti. Merci beaucoup pour cet examen et je suis très impatient de les deux autres.

    J'espère que Luca envisage de faire plus de bottlings Clairin d'autres producteurs ainsi.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

www.sexxxotoy.com