Mai 072013
 

D3S_5509

Craquelins et beurre

(#160. 84.5/100)

***

Compte tenu de la façon dont je me soucie pour les rhums de Demerara de style Guyanais (même si certains d'entre eux en fait provenir de plantations plus proche de Berbice), et savoir quelque chose des différents profils venus de ces plantations, Je dois avouer être assez surpris au virage à gauche de cette 45% ABV Plantation rhum fait.

Non, vraiment. Dès que je l'ouvris la bouteille pour verser le rhum or-ambre dans mon verre, le tout premier parfum qui me parvint était biscuits salés et crémeux, beurre doux. Cette, était pour moi tout à fait unique, parce que, dans ma jeunesse, je fus une fois attrapé sur un tramp dans l'Atlantique pendant trois jours, et tout ce que nous avions à manger était biscuits salés, craquelins et beurre d'arachide (et un peu de confiture) – et de la Guyane 1999 rhum reflète ces senteurs si fidèlement qu'il était, franchement, comme être de retour à bord. Bien, il n'a assagir, Je ne peux pas kid à ce sujet – en fumée et humide, bois trempés de pluie, tanins de chêne, seulement approfondir lentement dans les amandes, faible agrumes, fleurs d'hibiscus et de caramel mou et le sucre brûlé (pour lequel je suis reconnaissant – Je ne l'ai jamais apprécié les biscuits salés depuis ce temps).

Le Guyana 1999 suggère une certaine clarté et de dureté plus mou plutôt que, des goûts plus voluptueuses. Très peu de douceur apaisante ici, encore aussi pas de mordant et de le piquer sur le palais. En Effet, le peu saumâtre, nez tannique métamorphosé en un crémeux, sensation très agréablement huileuse sur la langue, et les poneys précédemment retenus de sucre, vanille et de caramel ont été autorisés libre cours, mais ils ne sont jamais allés jusqu'à dominer le profil global de saveur. En Effet, étaient-ce pas pour que ce soit clair, dominante "Je suis ici" goût de caramel et de sucre brûlé, ce rhum aurait été beaucoup plus délicate et fleurie au goût. Et il y avait peu, si des fruits ou des notes d'agrumes charnues ici, à tous, ni où il tout sur la finition. Il est un très étrange rhum pour essayer, encore aussi une assez bonne – ceci est un cas où le palais dépasse le nez (Je trouve souvent l'inverse qui est le cas). Le fondu est moyenne à longue, avec un dénouement assez difficile de mûres et d'amande noisette qui se passe depuis un certain temps.

D3S_5507

Plantation est l'un des rhums célèbres fabriqués en série et en quantité par ce qu'on appelle un embouteilleur indépendant – Cognac Ferrand de France, dans ce cas. Il ya beaucoup d'autres – Rum Nation, Renégat, Fassbind, Berry Brothers & Rudd et Velier ne sont que quelques exemples – mais la plupart de ceux-ci tendent vers quelques milliers de bouteilles par cycle, originaires de quelques fûts, alors que je l'impression que CF fait un peu plus que cela pour chacune de ses éditions. La prétention à la célébrité de la ligne de Plantation, et ce qui leur donne un si grand représentant de la rue, est leur finition pour quelques derniers mois en fûts de cognac, ce qui confère une saveur intrigante à chacun et à chacune de leurs rhums Je ai eu la chance d'essayer ce jour, fournir un contrepoint intéressant à la ligne Renegade, qui à mon esprit tente la même chose un peu moins de succès.

Aussi, Je pense que la salinité et le fond léger goût de biscuit sur le fondu rend le rhum tomber un peu plus que d'habitude pour moi – oh, Je l'ai aimé, mais je apprécié autres plantations plus (la Nicaragua 2001, par exemple, et la Barbade 20e anniversaire Bien sûr). Pour une Mudlander, même un en exil aussi longtemps que je l'ai été, qui est rien de moins embarrassante. Encore, Je dois faire cette observation – Je l'ai essayé à côté de la Renegade la Barbade 2003 6 ans (bientôt sur le site d'examen près de chez vous), et de faire la dégustation en tandem a révélé quelque chose du caractère et la richesse du rhum Plantation qui manquait Renegade…il est donc certainement mieux que un solo seule dégustation ou mon libellé ambivalente ici pourrait impliquer.

Il n'y a pas beaucoup de rhums je tente qui évoquent aussi forte, souvenirs définitives. Je peux ne pas avoir aimé manger des biscuits rassis et confiture pour trois jours consécutifs sur l'océan Atlantique, ne pas…ce que je prenais loin de cette expérience était plus du noir, les nuits sans lune, flamboyante avec des étoiles, eau verte phosphorescente rodage contre la coque, conversations à bâtons rompus avec le compagnon à trois heures du matin, (Tout en partageant certaines Hooch indicible), être jeune, immortel et dix-sept ans, et me considérer comme partie d'une grande aventure. Ce rhum, avec un nez et une finition médiocre et un palais très agréable, ramené cette expérience d'une manière qui était tout simplement incroyable.

Ne sais pas pour vous, mais pour moi qui n'a pas de prix.


Autres notes

Selon Maître Quill, sa bouteille de ce rhum a Avril 2009 sur la bouteille, donc je prends cette preuve raisonnable de l'âge.


  2 Réponses à “Plantation 1999 Guyana Old Reserve Rum – Examen”

  1. Le double vieillissement par CF donne leur rhums quelque chose de vraiment spécial. J'ai ouvert une bouteille de Gran Anejo (Guatemala) Il ya quelques jours ; une 3 à 4 yo rhum goût juste comme un vieux rhum, vraiment intéressant.

    Pour les personnes francophones, J'ai posté un article / interview sur Plantation rhum et PDG Alexandre Gabriel sur mon site.

    • un vrai talent de CF pourrait être à faire rhums à un seul chiffre transformer en quelque chose de vraiment beau. Je pensais que la Barbade 5 vieille année était étonnamment bon pour son prix.

      Belle pièce sur Gabriel, au fait

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

www.sexxxotoy.com